Une Aigrette baguée, à la réserve "de ijzermonding" à Nieuport.

[Cliquer sur l'image pour l'agrandir] Contrat Creative Commons

 

c'est de la coquetterie cette bague ?

 

J4...what else...

Sans vouloir polémiquer avec les adeptes du baguage ornithologique, je ne suis pas convaincu que :

  1. le fait pour un oiseau de se promener avec cette décoration à la patte (et parfois ailleurs, dans certains cas) soit absolument neutre en ce qui concerne ses capacités de vol, de déplacement au sol, de pouvoir "de séduction" pendant la parade...etc...
  2. l'apport scientifique actuel soit encore d'un très grand intérêt, vu l'existence de balises plus discrètes, miniaturisées et plus performantes en récolte de données (mais c'est une technologie plus onéreuse qui n'apporte probablement pas encore réponse à toutes les questions que l'on se pose sur le déplacement des oiseaux).
    Le seul apport qui me paraît pertinent se situe au niveau des paramètres mesurés lors des campagnes de capture (identification, poids, taille, âge, sexe, présence de parasites, état de santé...etc...). La pose d'une bague n'étant qu'une cerise inutile sur le gâteau.
  3. cette grande diversité de normes de bagues (couleurs différentes, tailles différentes, formatage différent des indications...) ne finisse pas par décourager les ornithologues amateurs qui ne savent pas toujours ni à quoi sert le baguage en question, ni à qui retourner l'information qu'ils ont au bout de leur longue-vue...(de plus certains ont parfois l'impression d'un manque de coordination entre les différent instituts qui pratiquent le baguage, comme si chacun voulait conserver son pré carré dans un monde ou l'échange de données devrait être la règle de tout organisme qui se veut scientifique...)

En plus, celà n'est souvent pas très esthétique !

NB : les mots en gras dans le texte sont présents pour souligner qu'il ne s'agit que d'un avis personnel, d'un questionnement et de supputations d' ornitho amateur. Il n'y a rien de péremptoire dans ces réflexions.